La Carrière Apertivus

Aujourd’hui, je vous emmène dans une de mes carrières préférées : la carrière Apertivus. Pas forcément très grande, elle a néanmoins beaucoup de charme.

La carrière Apertivus est une ancienne carrière souterraine de molasse. Vous me demandez souvent ce qu’est la molasse. En fait, la molasse est du sable consolidé constituant une pierre assez friable et qui peut donc être découpée en blocs afin d’être utilisée comme matériau de construction. A l’époque, le sable extrait était souvent utilisé pour lier la chaux.

Carrière Apertivus Molasse abandonnée

Nous ne savons pas grand chose de l’histoire de cette carrière. Grâce à quelques archives, il semblerait qu’elle ait été exploité dès le 17e siècle. Ce que l’on sait de façon certaine, c’est qu’elle fût transformée en champignonnière pendant l’entre deux guerres et qu’elle fût à nouveau abandonnée et condamnée à la fin du 20e siècle.

Ce que j’apprécie le plus dans cette carrière, c’est son entrée. L’ancienne entrée étant désormais murée et au fond d’un ravin, c’est par un gouffre de six mètres que l’on y accède. Une petite descente en rappel est donc obligatoire. Une fois descendu, un petit trou dans la roche permet de se faufiler et d’entrer dans la carrière à proprement parler.

Carrière Apertivus Molasse abandonnée

Comme je vous le disais, la carrière n’est pas très grande. Selon les derniers relevés effectués, son développement est de moins de 400 mètres. Succession de galeries et de salles, la carrière est également ponctuée par des piliers irréguliers. Ce qui est génial, c’est que l’on peut encore voir les traces d’exploitation de la carrière. Traces de pics sur les parois et niches sont autant de témoins de son passé.

Carrière Apertivus Molasse abandonnée

Carrière Apertivus Molasse abandonnée

Petit bémol : lors de ma dernière visite, je me suis rendu compte qu’une partie de la carrière était désormais gazée. Au fond du réseau secondaire de la carrière, la partie réellement souterraine, j’ai senti une très forte odeur de souffre. Autant vous dire que dans ces conditions, mieux vaut ne pas trop traîner dans ces galeries.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Merci de compléter les champs obligatoires *

Pin It on Pinterest

Partagez cet article

Partagez cet article avec vos amis sur les réseaux sociaux.