La Maison Cigarette

L’exploration urbaine peut parfois réserver de sacrés surprises. La maison Cigarette en est le parfait exemple. Après trois jours d’urbex intensifs, nous décidons de rentrer mais faisons une dernière halte dans cette maison abandonnée.

La Maison Cigarette ne paie vraiment pas de mine de l’extérieur. Sa façade complètement cachée sous des arbres morts a complètement disparue du paysage. Après un petit tour du propriétaire, nous nous installons dans la jardin à l’arrière de la maison pour déjeuner. Malheureusement, une fois installés, nous nous rendons vite compte que la maison a surement été pillée et squattée.

Maison Cigarette Urbex Rhone

La voiture de l’ancien propriétaire a été désossée et la porte arrière de la maison est grande ouvert. La bonne nouvelle, c’est que nous n’aurons aucun mal à entrer … Une fois à l’intérieur, notre mauvais pressentiment se confirme. La maison a été complètement retournée. Malgré cela, bon nombre d’objets, de meubles et de papiers sont encore présents.

A son apogée, la maison devait être magnifique. Petite maison bourgeoise, la décoration et le mobilier sont assez typiques. Malheureusement, outre les vols et les squats, de nombreuses infiltrations d’eau ont fragilisées la structure. Une partie du plancher du salon et de la salle à manger sont d’ailleurs en train de s’effondrer.

Maison Cigarette Urbex Rhone

A l’étage, une surprise nous attends. Je ne savais pas pourquoi cette maison s’appelait la Maison Cigarette. C’est dans le bureau que j’ai trouvé la réponse.

Je ne sais vraiment pas comment on peut avoir l’idée de collectionner des paquets de cigarettes et de les coller au mur … Étrange passion … Ayant fait quelques recherches sur le lieu et son occupant, j’ai appris que le propriétaire de la maison possédait une petite société de transport qu’il avait domicilié chez lui. J’ai aussi appris que sa société allait très mal. Dans les années 80, la société avait été obligée de signer un concordat avec ses créanciers. Mais cela n’avait pas suffit. Dans les années 90, la société avait ensuite été placée en redressement judiciaire avant d’être cédée un an plus tard.

Maison Cigarette Urbex Rhone

Est-ce cette situation pour le moins stressante qui poussait le propriétaire des lieux à fumer autant ? Aucune idée puisque j’ai perdu sa trace au milieu des années 90. Apparemment, l’homme avait deux enfants : une fille et un garçon. Je suppute qu’à sa mort, ils ont refusé l’héritage laissé par leur père. En acceptant sa maison, ils se seraient engagés à payer ses dettes ; ce qui explique sans doute le pourquoi de l’abandon de cette maison.

1 CommentaireLaisser un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Merci de compléter les champs obligatoires *

Pin It on Pinterest

Partagez cet article

Partagez cet article avec vos amis sur les réseaux sociaux.