Le pensionnat Madonna

Le pensionnat Madonna est un lieu pour le moins surprenant. Abandonné dans les années 80, ses huit étages dominent toujours le petit village où il avait été construit. C’est notre spot urbex du jour !

A côté du pensionnat Madonna s’élevait autrefois une église du XVe siècle. Mais au XVIIIe siècle, cette église fût démolie et on y construisit à la place un sanctuaire. Depuis, ce lieu est devenu un lieu de pèlerinage très prisé par les dévots. Ça n’est que dans les années 60 que le pensionnat catholique fût construit.

pensionnat Madonna Urbex

En arrivant sur place nous sommes accueillis par un immense terrain de basket. Nous décidons de ne pas trop nous y attarder ce nous savons que la visite des huit étages risque d’être longue. Une salle de gm, un théâtre, des dortoirs pour 200 pensionnaires, des cuisines, une buanderie, des salles de classe, des bureaux et des logements pour les éducateurs, une église, une chapelle, etc.

L’intérieur du bâtiment est un véritable labyrinthe. Nous commençons donc notre exploration au premier étage. A cet étage nous découvrons l’église du pensionnat. Nous sommes franchement surpris car elle est belle et pratiquement intacte ! Les vitraux sont magnifiques, la lumière pénètre par le pâturage et les mosaïques colorées. L’ambiance y est vraiment paisible.

Les salles de classe de l’école sont regroupées sur les deux premiers niveaux. On peut encore y voir tout le mobilier, des films des années 70, des livres, etc. On a presque l’impression que les cours viennent de se terminer. En montant aux étages supérieurs, nous découvrons les dortoirs des étudiants. Beaucoup sont intacts et les lits alignés en rangées. Un peu plus loin, nous découvrons l’infirmerie et tous ses médicaments. Enfin, au dernier étage, nous découvrons le grenier et d’anciennes décorations de Noël.

Nous terminerons enfin notre exploration par les sous-sols. Nous y découvrons les anciennes cuisines, la buanderie et l’imposant théâtre. Tous les sièges et quelques décors sont toujours présent. Plus de quatre heures après notre arrivée, le jour commence à décroître. Nous prenons donc la décision partir. Avant de quitter les lieux nous faisons un dernier crochet pour photographier la salle de gym et ses chevaux d’arçon.

Comme je vous le disais en introduction, le pensionnat Madonna fût construit dans les années 80. Il fût utilisé moins de 20 ans avant d’être fermé et vendu à un promoteur immobilier. Malheureusement, le propriétaire de la société mourut. Du coup, une société le racheta mais ne parvint pas à gagner de l’argent avec. Finallement, il fût vendu aux enchères et dépérit depuis. Si la conjoncture économique le permet un jour, la municipalité pourrait l’acheter … afin de le raser …

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Merci de compléter les champs obligatoires *

Pin It on Pinterest

Partagez cet article

Partagez cet article avec vos amis sur les réseaux sociaux.