Le Château Sécession

La château Sécession que nous connaissons aujourd’hui a été construit au milieu du 18e siècle mais un autre château avait été construit au 17e siècle avant d’être saccagé lors de la guerre de trente ans.

La château Sécession n’était composé que d’un seul étage. Construit par un riche négociant et commerçant du coin, la demeure est composée d’un corps central et de pavillons latéraux. Un siècle après son édification, la façade est modifiée par son fils, le pavillon ouest est créé et un étage est ajouté. Pour ne rien gâcher, le luxuriant jardin est redessiné par la femme de l’hérité.

Château Sécession

Malheureusement, comme de nombreux châteaux français, le château n’échappera pas à la guerre et sera occupé puis bombardé pendant la première guerre mondiale. Finalement vendu dans les années 80, le château est aujourd’hui la propriété d’un avocat Parisien. Grâce aux très nombreux documents trouvés sur place, je peux vous dire que cet avocat très connu a plaidé dans une très grosse affaire qui avait défrayé la chronique pendant plus de vingt ans. Est-ce que cette affaire lui a pris tout son temps au point de ne plus venir entretenir son château ? En tout cas, après vérification, ce dernier est d’ailleurs toujours vivant. Alors pourquoi s’est-il désintéressé de ce château ? A moins de lui passer un petit coup de fil, je crois que nous ne sauront jamais …

L’adresse du château Sécession est malheureusement très connue dans le milieu de l’urbex. En arrivant sur place, un groupe de deux explorateurs était déjà en train de faire des photos. A peine vingt minutes après notre arrivée, un autre groupe de trois personnes arrive, suivit ensuite par un couple de néerlandais. A mon avis, les voisins voient sans doute toutes ces visites d’un très mauvais œil puisqu’ils ont mis en place une petite astuce pour savoir quand des indésirables tentent de s’infiltrer dans le château Sécession.

Malgré tous ces passages, pas de traces de tags pour une fois ! Si un des drapeaux a disparu dans le salon, peu de vols sont à déplorés. Par contre les objets ne cessent de changer de place. Malheureusement, comme vous pouvez le voir sur les photos, une partie du bâtiment s’est effondrée et il y a fort à parier que d’autres suivront. Lorsqu’on se balade dans les étages, de très nombreuses pièces sont dans un état de décrépitude plus qu’avancé et dans les combles le sol ne tient plus qu’à un fil.

Après presque deux heures à déambuler dans le château, mes deux compères et moi-même reprenons la route pour visiter un autre spot bien moins connu dans le petit milieu de l’exploration urbaine.

1 CommentaireLaisser un commentaire

  • Dommage ! Ce château devait être sympa, en bon état…

    Merci à nouveau pour vos photos, rapports et excursions, que j’attends avec impatience & que je découvre avec plaisir à chaque fois ! 😉

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Merci de compléter les champs obligatoires *

Pin It on Pinterest

Partagez cet article

Partagez cet article avec vos amis sur les réseaux sociaux.