L’Église Saint Bernard à Lyon

L’Église Saint Bernard à Lyon a été  construite de 1857 à 1866 par l’architecte Tony Desjardin dans un type gothique rayonnant. Sa particularité : elle n’a pas jamais été terminée et n’a jamais été réellement utilisée. A cette église, il manque un clocher et un parvis. Un autre signe distinctif de cette église sont des vitraux signés Lucien Bégule. Désacralisée en 1999, elle est aujourd’hui fermée.

Église Saint Bernard

croix rousse eglise saint bernard

Église Saint Bernard

L’église est en mauvais état pour différentes raison. La première de ces raisons est le réseau de sous terrains qui sillonne en dessous d’elle. En effet, sous l’Église Saint Bernard sillonnent le réseau des Fantasques donnant accès aux arêtes de Poisson. Toutes ces galeries font bouger l’Église qui menace de s’écrouler. De plus, étant donné que cette église n’a pas été terminée, il lui manque un contrefort pour assurer sa stabilité.

Quelques travaux ont été effectués par la ville pour éviter qu’elle ne s’écroule. Mais ce ne sont que des rafistolages ; des étais ont été posés pour consolider l’église Saint-Bernard de Lyon. A l’époque, en 2001, un devis pour la restauration chiffrait le montant des travaux à 6.5 millions de francs.

Intérieur Église Saint Bernard

Echaffaudage Église Saint Bernard

Echaffaudage Église Saint Bernard 2

La deuxième raison du mauvais état est induite par des dégradations volontaires sur les vitraux et à l’intérieur de l’église. Une partie des vitraux, créés par Lucien Bégule et d’inspiration de ceux de l’atelier Saint Ferdinand, ayant été caillassés.

Vitraux Église Saint Bernard

Vitraux Église Saint Bernard

Vitraux Église Saint Bernard

Vitraux Église Saint Bernard

6 CommentairesLaisser un commentaire

  • N’étant pas sur que mon message envoyé par le formulaire de contact ait bien été envoyé, je me permets de vous laisser un message ici.
    Si vous ne l’avez pas reçu, merci de me le signaler afin que je puisse vous le renvoyer via une adresse mail de contact.

  • j’aimerais bien qu’à défaut d’un culte nous puissions faire quelque chose de culturel et bien sûr prévoir les travaux nécessaires.
    Juste une remarque la paroisse St. Bernard à fonctionné près de150 ans . J’ai participé aux activités de 1952 à 1956. Pour nous enfants l’ immense cour et les jardins représentaient un véritable paradis de jeux.

  • J’ai habité toute mon enfance au 1 rue Grognard, à proximité immédiate de l’église. Il est faux de dire qu’elle n’a « jamais été réellement utilisée » puisque dans les années 50/60 elle était dotée d’un curé et que des messes (et autres cérémonies religieuses, enterrements, premières communions…) s’y déroulaient tous les dimanches.

  • La maison jouxtant le 1 rue Grognard, celle qui fait l’angle de la rue des Fantasques, a été évacuée, et ses ouvertures murées fin des années 50 début 60 ; nous habitions au n°1 au 5e étage ; j’ai le souvenir que ma chambre, contigüe à la maison évacuée, présentait une fissure de plusieurs centimètres de largeur.
    Un comité de défense des riverains s’était alors constitué ; quelqu’un dispose-t-il des archives de ce comité ?

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Merci de compléter les champs obligatoires *

Pin It on Pinterest

Partagez cet article

Partagez cet article avec vos amis sur les réseaux sociaux.