La Maison de la Veuve ou Maison de l’Ogre

Aujourd’hui, je vous emmène visiter la Maison de la Veuve, également connue sous le nom de Maison de l’Ogre. Véritable capsule temporelle, tout semble figé dans le temps depuis le décès de sa dernière habitante.

La Maison de la Veuve est bien cachée dans un petit village de France. Compliqué de savoir que le lieu est abandonné si l’on ne s’aventure pas dans le jardin. Bien fermée, nous avons eu un peu de mal à trouver une entrée pour nous faufiler à l’intérieur. Mais notre labeur fût récompensé.

Maison de la Veuve ou Maison de l'Ogre Urbex

La première pièce que nous découvrons est la cuisine. Encore pleine de vaisselle, de casserole et d’appareils d’électroménager, il serait presque possible d’y cuisiner ; j’ai bien dit presque … Étonnamment, il semble qu’un tri ait été fait puisque pas mal d’éléments sont rangés par catégorie et sortis des différents placards. Sur ce constat, nous décidons de poursuivre notre visite et arrivons dans le salon.

Le salon est à l’image de la cuisine : plein à craquer. Tout y est : canapés, étagères pleines de livres, objets de décoration, radio, etc. Même les photos de familles et les souvenirs sont encore présents. Chacun nous en apprend un peu plus sur les anciens habitants de la Maison de la Veuve et leur histoire. Ici aussi, il semble qu’un tri ait été commencé.

Maison de la Veuve ou Maison de l'Ogre Urbex

Montons maintenant à l’étage. Nous y découvrons la chambre de la veuve et son portait. Sa chambre est assez étonnante. On a l’impression qu’elle s’est levée la matin même et a commencé à faire sa valise.

Maison de la Veuve ou Maison de l'Ogre Urbex

Deux autres chambres se trouvent sur le même palier. La plus intéressante est celle qui devait être celle de son fils. Pleine de poster de footballeurs, de livres et des vinyles, c’est sans doute la chambre d’ado la plus mal rangée qu’il m’ait été donné de voir. Un vrai capharnaüm !

Avant de partir, nous feront un petit tour extérieur de la Maison de l’Orgre. Le lieu est magnifique et très apaisant. Le jardin a été parfaitement paysagé et ressemble en effet à la maison d’un orge tout droit sorti d’un conte de fée. En me renseignant un peu sur l’histoire de la Maison de la Veuve et sur la famille qui l’habitait, j’apprendrais quelques semaines plus tard que la fille de l’ancienne propriétaire vient encore régulièrement relever le courrier et vider progressivement la maison. Il y a fort à parier que d’ici quelques mois, bon nombre d’objets et souvenirs ne seront plus là.

3 CommentairesLaisser un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Merci de compléter les champs obligatoires *

Pin It on Pinterest

Partagez cet article

Partagez cet article avec vos amis sur les réseaux sociaux.