Le Manicomio di V.

Le Manicomio di V. est l’un des plus grands sanatoriums que j’ai visité en urbex. Il a été construit dans les années 30 au beau milieu de la campagne sur un terrain d’une superficie de 125 000 mètres carrés. Le Manicomio di V est composé de 20 pavillons surélevés sur deux étages ; et d’un sous-sol. Ainsi, à son apogée, il pouvait accueillir jusqu’à 3500 patients.

Manicomio di V sanatorium abandonne-50

A la fin des années 70, les patients ont été répartis dans d’autres hôpitaux. Seuls les cas un peu compliqués ont continué à être hébergés à l’hôpital. Ce dernier a été fermé définitivement en 1990 ; avant d’être complètement abandonné quelques années plus tard. À l’intérieur des cabinets médicaux, les salles, les chambres, la cuisine, l’église et l’ancien théâtre restent les témoins de cette histoire.

Manicomio di V sanatorium abandonne-74

L’histoire du Manicomio di V.

Avant la création du Manicomio di V., un petit asile avait été construit au même endroit au XIXe siècle. Il pouvait alors héberger environ 150 patients. Le nombre de patients augmentant, les terrains attenant furent achetés par la municipalité afin de construire cet énorme sanatorium. Il faudra plus de 4 ans pour que tous les bâtiments soient achevés.

Manicomio di V sanatorium abandonne-59

L’histoire du Manicomio di V. fait aussi écho à celle de la seconde guerre mondiale. En 1945, l’hôpital sera le théâtre d’un massacre sans précédent. Un mémorial commémoratif du massacre a d’ailleurs été édifié au sein même du sanatorium.

Manicomio di V sanatorium abandonne-60

Les bâtiments du Manicomio di V.

Le pavillon « CF » est situé dans la zone ouest. On y découvre les quartiers des patients ayant les problèmes les plus graves. Ces patients étaient enfermés dans de très petites salles. Aussi, dans les sous-sols, des salles de soin par électrochocs sont encore. Les autres départements étaient principalement utilisés pour la réadaptation des patients ; également avec des méthodes expérimentales, certaines jugées inhumaines.

Manicomio di V sanatorium abandonne-61

A l’époque, les médecins, sous la torture, réussissaient à calmer les comportements schizophréniques, les comportements agressifs, ou, en particulier envers les enfants, simplement en pimentant les draps des lits …

Manicomio di V sanatorium abandonne-52

Ce sanatorium abandonné est également connu pour son auditorium et théâtre. Mais aussi son gymnase, son espace pour les enfants et un espace d’accueil pour les familles des patients.

Manicomio di V sanatorium abandonne-64

À l’intérieur de ces pavillons, il est encore possible d’y voir des cartes d’entrée, de sortie et de décès des patients. Ainsi que des journaux, du matériel électronique (ordinateurs et téléviseurs), des plats, d’autres objets domestiques et des livres de psychiatrie. Aujourd’hui, un seul département est actuellement occupé par les bureaux d’une association.

Manicomio di V sanatorium abandonne-69

Le Manicomio di V. aujourd’hui

Aujourd’hui, l’accès au Manicomio di V. est particulièrement compliqué. Des mesures strictes ont été prises à cause des nombreuses visites d’urbexeurs et la présence de squatteurs. La police y organise désormais des rondes. Fin octobre 2017, des jeunes ont d’ailleurs été arrêtés à l’intérieur.

Manicomio di V sanatorium abandonne-58

Dès la fin des années 90, les pouvoirs publics ont imaginé convertir ces bâtiments médicaux en bâtiments résidentiels. Cependant, en 2016, aucun travaux de réhabilitation n’avaient débuté.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Merci de compléter les champs obligatoires *

Pin It on Pinterest

Partagez cet article

Partagez cet article avec vos amis sur les réseaux sociaux.