Rénovation d’une ruine du XVIIe siècle

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir la rénovation d’une ruine du XVIIe siècle. Lorsque l’on fait de l’exploration urbaine, il n’est pas rare de voir des ruines et de vouloir les racheter pour les rénover. Cependant, certains bâtiments abandonnés sont souvent en bien trop mauvais état pour pouvoir les rénover sans soit même se ruiner.

La rénovation d’une ruine peut en effet vous coûter très cher … Du moins si l’on souhaite tout rebâtir à l’identique. Je vais donc vous présenter l’idée qu’ont eut Lily Jencks Studio et Nathanael Dorent Architecture.

rénovation d’une ruine du 17e

Lily Jencks Studio et Nathanael Dorent Architecture ont décidé de rénover les ruines d’une ferme du 17ème siècle en Écosse sans toucher une seule pierre de ce qu’il restait de la maison abandonnée. Les deux architectes ont réussi à les intégrer dans une maison familiale moderne, ultra-pratique et solaire. Ils ont collaboré à un projet qui repose littéralement sur l’histoire, optant pour l’adaptation des ruines à un nouvel usage qui met en valeur ce qui fût ; plutôt que d’essayer de recréer ce à quoi la ferme ressemblait autrefois.

rénovation d’une ruine du 17e

Situé dans les collines pittoresques de la campagne de Dumfries, donnant sur un paysage de champs d’émeraudes herbeuses, les ruines semblaient destinées à l’oubli. Tout ce qu’il restait de la structure originale était suggéré par quatre murs érodés. La ferme a été modifiée plusieurs fois au cours des siècles mais pour lui redonner vie, les architectes ont choisi d’être audacieux avec un design étonnamment contrasté.

rénovation d’une ruine du 17e

La maison dispose aujourd’hui de trois couches de murs. La première est composée de la pierre d’origine. La deuxième couche est composée de caoutchouc EPDM imperméabilisant noir formant une enveloppe protégeant les murs. Enfin, un système de paroi intérieure en «tube» incurvé permet de définir les espaces intérieurs.

rénovation d’une ruine du 17e

« Ces trois couches ne sont pas conçues comme des couches indépendantes, mais se rejoignent et s’entremêlent ; créant une série de singularités architecturales. Au niveau des fenêtres et des portes, le mur en tube crée de petites niches dans l’épaisseur de la paroi ; qui peuvent être utilisées pour le rangement et la décoration. »

rénovation d’une ruine du 17e

Personnellement, je trouve l’idée exceptionnelle. Même si l’on ne retrouve pas l’âme de l’ancien bâtiment, cette technique a permis de sauver et d’intégrer son histoire à une construction moderne. Comme quoi la rénovation d’une ruine est toujours possible ; tout dépend du projet que l’on a !

rénovation d’une ruine du 17e

rénovation d’une ruine du 17e

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Merci de compléter les champs obligatoires *

Pin It on Pinterest

Partagez cet article

Partagez cet article avec vos amis sur les réseaux sociaux.