Le souterrain des bassins

Nous revoilà parti pour une exploration dans les souterrains de Lyon ! Il est des souterrains à Lyon que l’on découvre avec encore plus d’émerveillement que les autres. Le souterrain des bassins en fait parti. Si nous ne publions cette exploration que maintenant, cela fait un bon moment que nous l’avons faite en compagnie de Martin, un urbexeur Lyonnais rencontré par le biais de ce site.

souterrains de Lyon

Ces souterrains ne sont pas très connus ; c’est sans doute pour cela que les murs sont totallement immaculés. Pas un déchet, pas un seul tag à l’horizon. Nous empruntons l’une des galleries à l’entrée du souterrain et débutons notre excursion. Au bout de quelques minutes de marche, nous arrivons au pied d’un premier bassin. L’eau est claire, le bassin magnifique et surmonté d’une plaque commémorative. On peut y lire le nom des personnes qui en sont à l’origine ainsi que sa date de création : 1777. On remarque au passage que les traits de crayons à papier qui ont été tracés à l’époque pour que les lettres soient bien alignées sont toujours visibles.

Nous poursuivons notre exploration. Sur le chemin, nous tombons régulièrement sur de magnifiques calcifications. Nous arrivons enfin sur un second bassin. Comme le premier, il est en parfait état. Lui aussi est surmonté d’une plaque commémorative. On y apprend qu’il a été créé en 1775. Cette galerie débouche enfin sur une grande salle carrée. Nous revenons donc sur nos pas et revenons à l’entrée du souterrain. Nous prenons cette fois-ci la gallerie de droite. Beaucoup plus pentue, beaucoup moins large, nous en faisons rapidement le tour.

Nous ressortons du souterrain et nous prenons la direction d’un autre souterrain : les drainantes. A suivre !

11 CommentairesLaisser un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Merci de compléter les champs obligatoires *

Pin It on Pinterest

Partagez cet article

Partagez cet article avec vos amis sur les réseaux sociaux.