Souterrains de Lyon : Les Drainantes

De retour dans les souterrains de Lyon et plus particulièrement dans les galeries Drainantes en compagnie de Martin, un urbexeur Lyonnais rencontré par le biais du site. En pleine refection, ces galeries sont monumentales et nous permettent de comprendre comment le service des balmes rénove nos très chers souterrains lyonnais.

Véritable chantier titanesque, la rénovation des Drainantes ne peut qu’émerveiller les explorateurs ayant la chance d’y pénétrer. Contrairement aux arêtes de poisson, il ne reste presque plus aucune de trace d’anciennes galeries. Ici, les ouvrirers creusent, renforcent et bétonnent à tout va. Par contre, ne vous imaginez pas qu’ils travaillent avec des foreuses ou autres machines modernes … loin de là.

Souterrains de Lyon galerie drainante

Après quelques pas dans les Drainantes, on tombe sur la gauche sur une première galerie. Au sol, des rails, comme de petits rails de chemin de fer et une plateforme tournante. Bien entendu, on se demande pourquoi ils sont ici. Après quelques pas, nous obtenons notre explication : une grande plateforme surmontée d’un immense seau jaune plein de terre sableuse trône au milieu de la galerie. Nous le contournons et arrivons sur un chantier en cours de réalisation.

Ce chantier consiste à poser de grandes arches métaliques dans les galeries qui ont été élargies pour l’occasion avant d’être comblées puis bétonnées. Le spectacle est magnifique et on ne peut qu’être admiratif devant les trésors d’inventivité déployés ; du grand art ! Dans les photos ci-dessous, vous pourrez voir tout cela en détail. Comme je vous le disais, vous remarquerez que, malgré ces tavaux, substistent encore quelques galeries non bétonnées.

En poursuivant notre exploration nous comprenons pourquoi ces galeries portent ce nom. La ville de Lyon débuta la construction de La Grande Drainante en 1932. D’une hauteur de 1.85 mètre, 1.2 mètre de large et d’une longueur de 1.2 kilomètre, elle transperce la colline de Fourvière d’un bout à l’autre ! Composée de neuf drains, ces derniers permettent l’évacuation les eaux afin d’éviter les poches d’eaux souterraines. On trouve donc dans les drainantes d’incroyables quantité d’eau. Pour la légende, une partie des eaux arrivant dans le souterrain mettrait plus de 1000 ans pour y parvenir.

8 CommentairesLaisser un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Merci de compléter les champs obligatoires *

Pin It on Pinterest

Partagez cet article

Partagez cet article avec vos amis sur les réseaux sociaux.