Le château d’Alicia

Le château d’Alicia, bien connu dans le milieu de l’urbex, a été construit sur les ruines d’un ancien château fort. De cette forteresse médiévale du XIIe siècle, il ne reste désormais qu’un grand donjon. Aujourd’hui, les anciens remparts se devinent à peine grâce à la végétation.

château abandonné france 12

Histoire du château d’Alicia

Avant de vous parler du château d’Alicia, je vais m’attarder encore un peu sur l’ancien château fort. Ce château fort avait été construit afin de surveiller un péage sur une des principales rivières françaises. Du XIIe au XVIIe siècle le domaine sera cédé à de nombreuses reprises. Il a d’abord été la propriété d’un comte et évêque qui en fit don dans la seconde partie du XIIIe siècle. Ensuite, au XIVe siècle, le péage et le domaine seront partagés. Puis, au début du XVe, la seigneurie changera de famille. Enfin, dans la première moitié du XVIIe, il deviendra la propriété d’un général des armées du roi.

chateau fort abandonné

Bien qu’il n’en reste qu’une tour quadrangulaire, on imagine bien l’imposante bâtisse avec ses murs en pierre de taille d’un mètre cinquante d’épaisseur. Le reste du château a probablement été détruit au XVe siècle lors des guerres. Autre vestige de cette époque : une petite chapelle gothique. Ces deux bâtiments sont classés aux monuments historiques.

Intéressons-nous maintenant au château d’Alicia à proprement parler. Construit au XIXe siècle, par un architecte lyonnais pour le compte d’une riche famille, il a coûté plusieurs millions de francs or.

château abandonné france 13

Installé sur un domaine de plus de 600 hectares, le château est entouré d’un maison de maître du XVIIIe, d’une grange, d’une maison de gardien et de plusieurs dépendances. A lui seul, le château d’Alicia dispose d’une surface de presque 2500 mètres carrés ; sans compter les combles et son semi-sous-sol.

Exploration du château d’Alicia

Ce semi-sous-sol était réservé à l’intendance. On y retrouve les anciennes cuisines et les pièces de service. Il dessert les extérieurs et les 3 niveaux supérieurs.

château abandonné france 11

Le rez-de-chaussée est sans doute le plus bel endroit du château. Il y a d’abord cette magnifique et très grande galerie avec son plafond en croisée d’ogives.

château d'Alicia 10

château d'Alicia 14

château Alicia 3

Elle donne directement sur l’escalier d’honneur à rampe de pierre chantournée de style néo-gothique romantique.

château Alicia 15

château d'Alicia 3

château Alicia 5

A cet étage, on découvre également trois grands salons avec dégagements sur la terrasse. A l’intérieur : des plafonds à la française, une cheminée monumentale et des boiseries incroyables. Gros coup de cœur aussi pour la salle à manger et l’incroyable bibliothèque.

château Alicia 2

château Alicia 1

L’escalier d’honneur nous emmène ensuite au premier étage. On y découvre pas moins de treize chambres et trois salles de bains. Au deuxième étage, encore des chambres et quelques pièces annexes.

château Alicia 6

Notre visite se terminera par la chapelle ogivale. On y découvre encore tout son mobilier. Une pure merveille.

château d'Alicia 6

château d'Alicia 8

Que va devenir le château abandonné

L’abandon du château n’est pas très ancien ; et même très relatif aujourd’hui. Si le château d’Alicia est en aussi bon état, c’est qu’il a été partiellement rénové il y a quelques années. Après 15 ans d’abandon, une jeune londonienne a décidé de réinvestir le lieu construit par sa famille cinq générations avant elle. Son objectif : y trouver le calme, l’espace et le silence.

château abandonné france 2

Elle entreprit alors de rénover, avec un associé, le château abandonné. Son objectif : le transformer pour en faire un espace d’accueil. Un espace pour se détendre, se ressourcer et rencontrer des personnes. S’enchaînent alors des ateliers avec des chefs, des artistes, des danseurs, des designers, etc. Malheureusement, trois ans après, faute de moyens, l’aventure de la jeune anglaise s’achève.

Aujourd’hui de retour en Angleterre, le château est en vente pour plus de sept millions d’euros. La surveillance des lieux, selon les témoignages recueillis, a été strictement renforcée. Les quelques urbexeurs ou promeneurs qui s’y sont aventurés ces derniers mois ont été accueillis par un charmant monsieur armé d’un fusil.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Merci de compléter les champs obligatoires *