Le souterrain Cloaca – Exploration d’un égout romain à Lyon

Redécouvert en 1959, le souterrain Cloaca est un des plus anciens souterrains de Lyon. Creusé par les Romains, ce souterrain était partiellement éboulé lors de sa redécouverte à l’occasion de travaux effectués dans la rue.

le souterrain Cloaca Exploration égout romain Lyon

Redécouverte du souterrain Cloaca en 1959

En 1959, le souterrain Cloaca était presque totalement effondré. Le service de la voirie avait alors rédigé un rapport pour signaler sa dangerosité. Voici ce qu’il écrivait dans son rapport :

« Au cours de travaux effectués dans la rue […], nous avons mis à jour un égout romain situé sous les façades des immeubles côté Sud de cette rue. Cet ouvrage est, en partie, éboulé. Nous l’avons déblayé et consolidé sur 120 mètres de long environ ; il se prolonge en direction Nord-Est et en direction Sud-Ouest ; de plus on aperçoit les amorces de plusieurs branches latérales en partie remblayées. Etant donné sa faible charge 3 mètres à 3,50 mètres, et le mauvais état des maçonneries, il est certain que cet ouvrage est dangereux pour la sécurité publique ; il est donc absolument indispensable de le consolider dans toutes les parties qui existent encore. »

le souterrain Cloaca Exploration égout romain Lyon 13

Dans ce même rapport, les services techniques de la ville de Lyon parlaient également de plusieurs autres souterrains découverts ; une galerie qui menait au souterrain des bassins, un puit et des galeries menant aux Fantasques, etc.

Toutes ces découvertes impliquaient des travaux bien plus important que de simples travaux d’entretien ; et donc beaucoup d’argent. Mais arrivant en fin d’année, les budgets venaient à manquer :

« Il est bien évident que l’exécution de ces travaux importants pose des problèmes financiers. Le crédit annuel, affecté à l’entretien des égouts et des galeries (Chap.XII – Art. 11 en 1959), ne peut suffire à ces travaux , qui dépassent de très loin de simples travaux d’entretien. En cette fin d’année, nous avons dû, faute de crédits suffisants, réduire la cadence de travail de nos équipes. Dès le début de l’année prochaine, nous pensions renforcer ces équipes pour activer les équipes, surtout rue […], et diminuer ainsi les risques d’accidents possibles. »

souterrains romains Lyon 3

Vote du budget de mise en sécurité du souterrain Cloaca

L’année suivante, dans un rapport du 7 février 1960, des travaux de reconnaissance et de consolidation des galeries étaient votés. Un crédit spécial fût alloué.

“Ces souterrains présentent un danger permanent pour les immeubles situés à proximité et la sécurité publique exige que des mesures soient prises au plus tôt pour prévenir les risques d’accident. J’ai donc invité l’ingénieur en chef de la Ville à dresser immédiatement le devis relatif aux travaux de reconnaissance et de consolidation qui s’imposent. Ce document, qui vient de me parvenir, s’élève à 250 000 francs et paraît convenablement établi. »

le souterrain Cloaca Exploration égout romain Lyon 1

Les origines romaines du souterrain Cloaca

Comme beaucoup de souterrains lyonnais, le souterrain Cloaca est un ancien égout romain. On en a retrouvé de partout dans la ville de Lyon ; et dans toutes les villes qui ont été occupées par les romains. Je vous propose de découvrir leur fonctionnement.

le souterrain Cloaca Exploration égout romain Lyon 10

Fonction des égouts romains

Les Romains avaient un système complexe d’égouts recouverts de pierres ; un peu comme les égouts modernes. Les déchets évacués des latrines s’écoulaient par un canal central dans le système d’égouts principal, puis dans une rivière ou un ruisseau voisin.

Un système d’aqueducs romains fournissait aux habitants de la ville une eau de qualité variable ; la meilleure étant réservée à l’approvisionnement en eau potable. L’eau de moins bonne qualité était utilisée dans les bains publics et dans les latrines. Des systèmes de latrines ont été découverts dans de nombreux endroits à Lyon.

souterrains romains Lyon 10

On estime que les premiers égouts de la Rome antique ont été construits vers 500 avant J.-C. par les Étrusques. Les systèmes de drainage ont évolué lentement, et ont commencé principalement comme un moyen de drainer les marais et les eaux de ruissellement. Les égouts étaient principalement destinés à évacuer les eaux de drainage de surface et les eaux souterraines

Dès le début, les Romains, imitant les Étrusques, ont construit des canaux souterrains pour drainer l’eau de pluie. Cette eau qui aurait pu emporter la précieuse terre arable. Ils ont utilisé des fossés pour drainer les marécages et ont creusé des canaux souterrains pour drainer les zones marécageuses.

Evolution des égouts romains

Au fil du temps, les Romains ont étendu le réseau d’égouts qui traversait la ville et ont relié la plupart d’entre eux.

Les égouts, recouverts d’une voûte de pierres bien ajustées, ont, à certains endroits, la place de faire passer des chariots de foin. Et la quantité d’eau amenée dans la ville par des aqueducs est si grande que des rivières, pour ainsi dire, coulent à travers la ville et les égouts ; presque chaque maison a des réservoirs d’eau, des tuyaux de service et des ruisseaux d’eau abondants …

le souterrain Cloaca Exploration égout romain Lyon 9

Vers l’an 100 de notre ère, les raccordements directs des maisons aux égouts ont commencé ; et les Romains ont achevé la plupart des infrastructures du système d’égouts. Des égouts étaient installés dans toute la ville, desservant les latrines publiques et certaines latrines privées ; et servant également de dépotoirs pour les maisons qui n’étaient pas directement reliées à un égout. Ce sont surtout les riches dont les maisons étaient reliées aux égouts, par des bouches d’égout situées sous une extension des latrines.

Exploration du souterrain Cloaca

Enfin, passons à l’exploration du souterrain Cloaca. Vous verrez qu’il ressemble beaucoup au souterrain du Gourguillon ; qu’il reliait sans aucun doute. Dès le début, ce qui nous frappe, c’est cette voûte de pierres bien ajustées. Une voûte vraiment typique des égouts romains.

le souterrain Cloaca Exploration égout romain Lyon 7

Nous amorçons notre découverte du souterrain Cloaca et nous enfonçons dans la galerie souterraine. Cette longue ligne droite débouche de temps en temps sur des galeries latérales. Toutes sont presque totalement obstruées et coupées aujourd’hui. Nous découvrons également certains puits.

souterrains romains Lyon

A mesure que nous avançons, le souterrain Cloaca se dévoile à nous dans sa version originale. Les renforts en bétons disparaissent progressivement pour laisser place à des murs en pierres. Par moments, les pierres laissent place aux briques. Sur l’une d’elles, nous découvrons une inscription datant de 1889. Des travaux de confortement avaient donc déjà eu lieu à cette date. Des travaux que la ville de Lyon semble avoir oublié avec le temps.

souterrains romains Lyon 2

Notre progression sera stoppée net après quelques centaines de mètres. Un nouvel éboulement infranchissable obstrue le fond du souterrain Cloaca.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Merci de compléter les champs obligatoires *