La demi-rotonde

La demi-rotonde, est comme son nom l’indique, ce qu’il reste d’une ancienne rotonde ferroviaire. Un temps abandonné, le bâtiment sert depuis quelques années à stocker des locomotives et du matériel de la SNCF dans le but de les préserver.

La demi-rotonde n’est donc plus à proprement parlé un lieu abandonné et urbexable. L’accès en est formellement interdit. D’ailleurs les locaux sont désormais lourdement gardés par un gardien, une alarme et un système de déclenchement de fumigènes en cas d’effraction. Ça fait toujours plaisir de voir que certains bâtiments que l’on a visité durant leur abandon retrouvent une nouvelle jeunesse et une nouvelle fonction quelques années plus tard.

demi-rotonde urbex

Suite à mon article sur la rotonde abandonnée, vous avez été assez nombreux à me demander à quoi servait précisément une rotonde. Je vais essayer de vous répondre de façon succincte en me basant sur wikipedia. Tout d’abord, le nom vient du latin rotondus qui signifie rond. L’architecture de ce type de bâtiment est donc de forme circulaire surmontée d’une coupole portée par des colonnes. Le bâtiment est desservit par un pont tournant ou une plaque tournante permettant le remisage des locomotives. Stocker les locomotives est donc la fonction première d’une rotonde.

Mais revenons-en à la demi-rotonde. Construite au cours de la seconde moitié du dix-neuvième siècle, elle pouvait accueillir jusqu’à 48 véhicules. Malheureusement, les années passant et la technologie évoluant, le bâtiment a été progressivement délaissé et abandonné. Aujourd’hui géré par des passionnés, le lieu est progressivement restauré et déborde de petits trésors témoins du passé.

   

3 CommentairesLaisser un commentaire

  • Bonjour, je suis intéressé par les lieux que vous avez répertoriés aux alentours de Lyon mais jamais vous ne communiquez l’adresse exacte de ces si beaux endroits. D’où ma question, sur ce site comme sur bien d’autres, où est située la demi-rotonde ? Merci de votre réponse

    • Les adresses ne sont pas communiquées afin de préserver les lieux des personnes qui les dégradent en taggant ou en cassant par exemple. De plus, faire de l’urbex, ce n’est pas juste visiter un lieu, c’est tout d’abord faire de très nombreuses recherches sur le net et dans les bouquins d’histoire ! C’est pourquoi une fois un lieu découvert, on ne l’offre pas à tout le monde mais préfère garder le secret !

  • La locomotive CC 7106 ici photographiée est la grande soeur de la CC 7107 construite donc en même temps par Alstom et qui a détenu le record mondial de vitesse à 331 kmh des années 50 jusqu’à l’avènement du TGV …

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Merci de compléter les champs obligatoires *

Pin It on Pinterest

Partagez cet article

Partagez cet article avec vos amis sur les réseaux sociaux.